Des oeufs qui ont la grippe

Des oeufs qui ont la grippe

Une piqûre et c’est réglé. Cela semble très facile, mais le vaccin contre la grippe que le médecin vous injecte dans le bras est le résultat du travail de milliers de microbiologistes, d’épidémiologistes, de médecins et d’autres experts. 

Et vous ne vous attendiez probablement pas du tout à ce que la fabrication de votre vaccin contre la grippe ait nécessité aussi la participation d’une poule, d’un coq et d’un vétérinaire.

Parier sur les virus de la grippe

griepvirusChaque année circulent plusieurs types de grippe. Certains d’entre eux existent depuis longtemps, d’autres sont nouveaux, mais on ne peut jamais tout à fait prévoir quels types de grippe seront les plus présents d’une année à l‘autre. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fait pourtant chaque année une prévision basée sur différents calculs.

Il existe cinq bureaux répartis dans le monde qui s’occupent de la grippe. Ils collectent des échantillons de personnes malades. Ces bureaux se trouvent aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Chine, au Japon et en Australie. Grâce aux échantillons récoltés, ils constituent une banque de données contenant les informations qui indiquent où se trouve quel virus et à quel moment. 

L’OMS se base sur toutes ces données pour déterminer chaque année quels virus de la grippe ont le plus de chance de se propager.

Pour cette saison de la grippe, ils avaient déjà fait leurs prédictions en février 2014, pour que les personnes qui doivent préparer les vaccins aient encore suffisamment de temps pour les fabriquer pour la saison de la grippe de janvier/février 2015.

Normalement, l’Organisation mondiale de la Santé préconise trois types différents de grippe qui se retrouvent ensuite dans le vaccin. Pour cette saison de la grippe, ces virus portent des noms particulièrement sexy : H1N1, H3N2 et B/Massachusetts/2/2012 – NOT! 

Comment fabrique-t-on le vaccin ?

vaccinIl existe plusieurs façons de fabriquer un vaccin contre la grippe, mais la méthode la plus courante consiste à utiliser des millions d’oeufs de poules embryonnés. 

Des laborantins injectent le virus de la grippe dans un oeuf embryonné, où les virus peuvent alors se développer. Après plusieurs étapes et environ six mois de dur labeur, des experts les transforment pour en faire le vaccin annuel contre la grippe.

Les virus de la grippe qui se retrouvent finalement dans la seringue sont bien entendu neutralisés.

Et après les oeufs ?

Quand on sait que chaque année quelque 250 millions de personnes sont vaccinées, cela veut dire qu’il y a énormément d’oeufs de poules qui ne se retrouvent pas dans notre assiette. De plus, les poules sont souvent elles-mêmes atteintes par le virus de la grippe, ce qui peut soudainement faire fortement diminuer la production d’oeufs. 

Afin d’éviter d‘utiliser trop d’oeufs, uniquement pour fabriquer les vaccins contre la grippe, et nous protéger contre un éventuel recul dans la production d’oeufs, aujourd’hui des vaccins contre la grippe sont également fabriqués à l’aide de cellules animales.

Suis-je protégé à 100% ?

Une fois que l’Organisation mondiale de la Santé, les entreprises pharmaceutiques, les transporteurs, les hôpitaux et les médecins ont fait leur travail, votre bras est prêt à recevoir l‘injection. Vous êtes alors tout à fait protégé contre la grippe. 

Tout à fait ? Non, pas tout à fait.grippe

Après avoir été vacciné, votre corps fabrique des anticorps pour lutter contre les différents types de grippe présents dans le vaccin. Ces anticorps vous aident à combattre le virus.

Toutefois, il peut arriver qu’un virus de la grippe auquel l’OMS ne s’attendait pas surgisse tout à coup. Il n’est donc pas compris dans le vaccin. La vaccination reste cependant pertinente, car  vous serez en partie protégé même si un vaccin ne correspond pas à 100% au type de grippe qui circule.

Une piqûre et c’est réglé.

Tu veux en savoir plus ? Alors clique ici.

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?