Désarroi sexuel dans les vignes

Désarroi sexuel dans les vignes

La ‘douce France’, avec tous ses vignobles, c’est une image symbolique et le top du romantisme dans de nombreux films. Mais c’est tout de suite moins romantique quand on se promène dans les vignes et qu’on est envahi par les mites. En réalité, les mites, qui sont folles de raisins, aiment voler partout dans les vignes, le lieu qu’elles préfèrent pour s’accoupler et pondre leurs œufs. Les larves qui sortent des œufs se nourrissent des raisins. La ‘douce France’ infestée de nuées de mites et de raisins dévorés ? Ca, ce n'est pas dans les films !

Une overdose d’hormones

Comment donc attraper les mites qui s’accouplent sans devoir les poursuivre ? Chez BASF, on a pensé qu’il fallait les désorienter sexuellement. Les chercheurs ont mis au point des capsules qui contiennent des phéromones féminines naturelles.
Le vigneron dispose les capsules un peu partout dans son vignoble pour que la phéromone s’y disperse. Les insectes mâles en sont tout perturbés, car ils pensent que les femelles sont partout. Dans la confusion la plus totale à cause de cette ‘love overdose’, ils ne trouvent plus les vraies femelles et ne peuvent plus s’accoupler. Pas de sexe, pas d’œufs fécondés, pas de larves, pas de dégâts aux raisins !
vignes© BASF

 

 

 

 

LES BOUCHONS EN PLASTIQUE, C’EST FANTASTIQUE

Attention avant de servir un bon verre de vin pour créer une atmosphère romantique ! Regarde d’abord le bouchon. Certaines bouteilles ont un bouchon de liège. Le liège est un produit naturel qui présente l’inconvénient de laisser passer l’air. Ce qui peut altérer le vin, surtout si la bouteille n’a pas été conservée à l’horizontale.    

Au restaurant, le sommelier ou le garçon verse toujours un peu de vin pour le faire goûter. La question non formulée n’est pas de savoir si on a envie de boire du vin, mais si le vin n’est pas bouchonné. Dans ce dernier cas, le vin est contaminé par une bactérie appelée trichloroanisole.

Pour éviter qu’un restaurant ou un négociant en vins ne doive jeter des caisses entières de vin, il existe des alternatives au bouchon de liège : les bouchons à visser et les bouchons en plastique. D’autant que le liège est de plus en plus rare dans la nature, et donc de plus en plus cher à l’achat. 

Beaucoup de personnes voudraient conserver la tradition qui consiste à « déboucher les bouteilles ». C’est pourquoi les bouchons en plastique sont très populaires. Comment ceux-ci sont-ils fabriqués ? 
Les matières premières, entre autres les polymères, sont mélangées et chauffées jusqu’à ce qu’elles soient liquides, puis pressées dans un moule et refroidies. Le résultat ? Un cylindre en mousse que l’on coupe en petits morceaux de la taille d’un bouchon, sur lesquels on dépose une couche souple, où on peut imprimer la marque, le logo, la date ou d’autres mentions. Souvent, on y dessine de petits traits et on lui donne une couleur légèrement brune, ce qui fait que le bouchon ressemble à un bouchon en liège.

On pourrait penser que les bouchons synthétiques ne sont pas recyclables, mais il n’en est rien. Les bouchons de Nomacorc, par exemple, sont 100% recyclables et ont une empreinte écologique très faible.
nomacorc² © Nomacorc


 

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?