La loi de l'emmerdement maximum ou Loi de Murphy

Lorsque, au petit déjeuner, votre tartine tombe par terre, elle arrive au sol le plus souvent sur sa face beurrée. Derrière cette apparente malédiction se cache une raison profonde qui fait appel à certaines des lois fondamentales de la physique. Pour les démontrer, et ne reculant devant rien pour la science, le journaliste scientifique Pierre Barthélémy fait subir des crash tests aux tartines beurrées.

Un questionnement qui nous mène très loin, comme souvent dans son Blog Passeur de sciences sur Le Monde.fr.

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?