Le pêcher africain (l'arbre) contre la douleur

Le neurobiologiste Michel de Waard (Inserm) nous raconte l'étonnante histoire d'une molécule synthétique anti-douleur, le Tramadol, dont on a trouvé après coup son équivalent naturel dans les racines d'un  pêcher africain utilisées au Cameroun pour le traitement de la douleur et de l'épilepsie. Ou quand la chimie moderne rejoint sans le savoir la pharmacopée traditionnelle !

Un épisode de la série Nature = Futur !

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.