Le vernis à ongles pour les nuls

Le vernis à ongles pour les nuls

Les Anciens Egyptiens teintaient leurs vernis à ongles avec du henné et, il n’y a pas si longtemps encore, on fabriquait soi-même du vernis en mélangeant dans un mixeur des restes de ruban adhésif avec de l’alcool, de l’huile de ricin et des colorants.

Les techniques actuelles pour fabriquer du vernis à ongles ont heureusement évolué.

Les ingrédients pas si secrets du vernis à ongles

onglesLes fabricants gardent secrètes leurs recettes pour faire du vernis à ongles. Quoi de plus logique puisqu’ils ont investi une grande somme d’argent pour faire développer par des ingénieurs chimistes le mélange parfait.

Nous ne sommes dès lors pas en mesure de vous dévoiler le contenu exact du vernis à ongle d’une marque particulière, mais il y a cependant toute une série de composants essentiels qui reviennent toujours.


1. Nitrocellulose. 
La nitrocellulose dépose une petite couche de protection au-dessus de votre vernis à ongles. Cette couche ne peut pas se former trop vite parce que le vernis doit d’abord sécher sous la couche supérieure. Nous pouvons comparer ce phénomène avec du pudding : dans ce cas, la couche supérieure sèche tellement vite que le pudding reste liquide en dessous. Et c’est précisément ce que nous ne voulons pas.


2. Plastifiants et résines synthétiques. 
Etant donné que la nitrocellulose adhère difficilement d’elle-même aux ongles, les fabricants y ajoutent encore des plastifiants et des résines synthétiques. Ceux-ci rendent votre vernis moins fragile et protègent vos ongles fraîchement vernis des agressions de l’eau et du savon entre autres.


3. Agents colorants et solvant. 
La nitrocellulose et les agents plastifiants ne colorent pas votre vernis. Vous avez encore besoin de colorants supplémentaires qui sont dissouts dans un solvant. 

Sans ce solvant, le vernis deviendrait déjà dur dans le flacon et il vous serait impossible de l’étendre.
Lorsque vous mettez le vernis sur vos ongles, le solvant s’évapore et vous le sentez. C’est pour cette raison qu’il faut secouer les mains : le solvant s’évaporera ainsi plus rapidement et une fois qu’il aura disparu, le reste du vernis durcira.

Dans le mixeur

Mix des couleurs Les fabricants envoient ces substances (nitrocellulose, résines synthétiques, plastifiants et pâte de pigment) à travers un certain nombre de rouleaux qui les broient finement et mélangent bien le tout. La substance obtenue se retrouve ensuite dans un grand mixeur qui mélange la pâte avec le solvant. Pour finir, des composants comme des parfums sont ajoutés.

 

 

 

D’ailleurs, saviez-vous que des écailles de poisson broyées sont souvent ajoutées au mélange ? On les appelle aussi ‘guanine’. C’est cette substance, entres autres, qui confère le lustre nacré à vos ongles. La fabrication du vernis est alors terminée et de grandes machines le pompent pour le conditionner dans les petits flacons que vous pouvez acheter dans les magasins.

                                   Vernis

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?