Pourquoi la science est et reste leur grand amour

Pourquoi la science est et reste leur grand amour

Vous vous demandez parfois si des études scientifiques pourraient vous convenir ? Vous offrir des perspectives intéressantes ? Vous aider à vous épanouir sur les plans professionnel et personnel ? Cette interview de Hetty Helsmoortel et Jurgen Sergeys, deux scientifiques passionnés, vous aidera sans doute à y voir plus clair.

Tu veux en savoir plus ? Alors clique ici.

Hetty Helsmoortel

« Il faut beaucoup de scientifiques pour vaincre le cancer. »

« J’aime la science depuis que je suis jeune, notamment grâce
à un professeur de chimie à la personnalité un peu rebelle qui savait rendre ses leçons intéressantes. Mais ce qui me plaît surtout, c’est que la science rend les choses plus concrètes. Pour moi, les formules et les calculs exacts sont une source de plaisir, et le monde des sciences est un havre de paix.

Après avoir obtenu ma candidature en chimie, j’ai choisi la biotechnologie. J’étais fascinée par le fonctionnement des cellules, et je voulais en comprendre tous les détails. Je me suis ensuite spécialisée dans la recherche contre le cancer, et ce domaine me fascine toujours. Étudier les erreurs que contiennent l’ADN et l’ARN des cellules cancéreuses nous permet non seulement de mieux comprendre pourquoi ces cellules se multiplient comme elles le font, mais également comment développer des traitements plus efficaces.

Saviez-vous qu’au cours des 40 dernières années, les chances de survivre à un cancer ont augmenté de manière spectaculaire ? Pouvoir contribuer à de telles avancées et découvrir comment prolonger et améliorer la vie des êtres humains est fantastique.

Si je pense que la lutte contre le cancer progresse trop lentement ? Bien sûr. Mais il ne faut pas oublier que le cancer est un énorme puzzle dont de nombreux scientifiques essaient d’assembler les pièces. Il faudra énormément de ténacité, de patience, d’engagement et de scientifiques pour vaincre cette maladie, mais je trouve cela génial de faire partie de ceux qui repoussent les limites.

La science est une fantastique fenêtre sur le monde. Elle nous permet d’étudier de minuscules cellules ou d’énormes écosystèmes pour obtenir de nouvelles connaissances qui nous offrent sans cesse de nouvelles perspectives. En regardant le monde avec curiosité et en osant poser les bonnes questions, les scientifiques ouvrent de nouveaux horizons pour un avenir meilleur. Je trouve cela génial et inspirant. Pas vous ? »

Jurgen Sergeys

« Notre objectif ? Améliorer la vie des gens ! »

« Mon amour de la science remonte à mon plus jeune âge. Quand j’avais 7 ans, j’ai regardé une éclipse solaire, armé de mes lunettes, et je me rappelle avoir été complètement subjugué par le spectacle. Mais j’étais tout aussi émerveillé par les tigres blancs. Je les trouvais fantastiques. Et puis, quelques années plus tard, un professeur de chimie a attisé mon intérêt pour la nature en nous faisant fabriquer des cristaux.

J’ai choisi la biochimie parce que le corps humain me fascine depuis toujours. Quand j’étais jeune, je voulais déjà comprendre comment mon cerveau et mes muscles déterminaient mes performances footballistiques. Je n’ai toujours pas fini d’explorer ce système complexe et ingénieux. Plus vous comprenez comment des millions de cellules collaborent pour former un corps fonctionnel, plus vous voulez en apprendre sur le sujet.

Ce n’est pas un hasard si je poursuis un doctorat axé sur la rétinopathie diabétique, une maladie des yeux qui touche 1 diabétique sur 3 et peut mener à la cécité. Je collabore avec ThromboGenics, une firme biopharmaceutique de Louvain, dans le but de mettre au point un traitement pour combattre cette maladie.

Vous voulez savoir où nous en sommes ? Nous avons plusieurs fois constaté que nous pouvions neutraliser la maladie chez une souris en injectant à cette dernière une molécule bien particulière capable d’arrêter l’hémorragie des vaisseaux sanguins. Inutile de vous dire que lorsque j’ai constaté ces résultats de mes propres yeux, j’ai ressenti la même chose qu’en observant cette fameuse éclipse.

C’est là toute la beauté de la science : en étudiant divers phénomènes, vous découvrez tout un univers, et le monde des cellules nous réserve encore autant de surprises que le cosmos. Bien souvent, nos découvertes nous permettent d’améliorer la vie des gens, ce qui est d’ailleurs l’objectif premier de la recherche scientifique. Cela demande du temps, mais le jeu en vaut la chandelle. Si la science nous permet un jour de guérir la rétinopathie diabétique, alors elle nous aura permis de réaliser une partie de notre rêve. »

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?