Rayons X

Rayons X

En 1895, Röntgen a 50 ans, c’est un savant chevronné, très fin expérimentateur qui a déjà à son actif de nombreux travaux. Voici comment il retrace sa découverte :


« Je m’intéressais déjà depuis longtemps aux rayons cathodiques, qui avaient été étudiés spécialement par Hertz et Lenard. ... Je travaillais le 8 novembre 1895 au soir avec un tube de Hittorf-Crookes, lequel était entièrement entouré de papier noir. Un morceau de papier au platinocyanure de baryum se trouvait à côté sur la table. J’envoyais un courant à travers le tube et remarquais, en travers du papier, une ligne noire, particulière. Il était exclu que la lumière puisse venir du tube car il était entièrement recouvert de papier, et ce dernier ne laissait passer aucune lumière... Je pensais qu’il s’agissait... de quelque chose de nouveau, mais encore inconnu. »


Il s’aperçoit que, si l’on interpose la main entre le tube et l’écran, on voit apparaître les os de la main. Le soir du 22 décembre 1895, il appelle sa femme pour venir voir sa découverte extraordinaire, lui demande d’interposer sa main et réalise la toute première radiographie X qui nous soit parvenue.

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?