Un chercheur de l'UCL est parvenu à stopper le développement de l'obésité et du diabète de type 2 grâce à une bactérie

Un chercheur de l'UCL est parvenu à stopper le développement de l'obésité et du diabète de type 2 grâce à une bactérie

Et voici une découverte faite à l’Université catholique de Louvain (UCL) ! Patrice Cani et son équipe sont parvenus à stopper le développement de l’obésité et du diabète de type 2 chez la souris, à l’aide de 2 traitements distincts basés sur la bactérie Akkermansia muciniphilia (c’est une bactérie abondante dans le mucus intestinal des personnes en bonne santé).

Un résultat extraordinaire, fruit de 10 années de travail et qui ouvre de bonnes perspectives de traitement au 2 milliards de diabétiques recensés dans le monde.

Comment sont-ils arrivés ? Ils devaient trouver le moyen de rendre la bactérie inactive, mais sans la détruire et c’est là qu’ils eurent l’idée de la pasteurisation. La pasteurisation sert à détruire les bactéries des aliments sans pour autant changer leur composition, leur saveur ou leur valeur nutritive. La pasteurisation repose sur les lois de la destruction thermique des micro-organismes. C'est Louis Pasteur qui la découvre en 1865.
Une idée lumineuse qui a dépassé leurs attentes ! En effet, la pasteurisation double l’efficacité d’Akkermansia en corrigeant la maladie et en la prévenant. Dans la foulée, ils ont aussi noté la présence d’une protéine sur la membrane externe de la bactérie qui reste active après la pasteurisation et booste les effets de celle-ci. De plus, elle se conserve mieux et est plus facile à administrer à l’homme.
Ce qui a conduit les chercheurs à reproduire la bactérie pour des essais cliniques sur l'homme conduits, depuis décembre 2015, au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc de l’UCL. Maintenant que la bactérie est confirmée comme non dangereuse pour l’être humain, on attend de voir les résultats positifs chez l’homme. Confiant sur le succès de cette découverte, une spin-off (une nouvelle société créée à partir d’un laboratoire de recherche dont l’objectif est de valoriser commercialement un résultat de recherche) est en cours de création afin de mettre en production un médicament capable de lutter contre le diabète et l’obésité.

Laisse un commentaire

Tu as des remarques ou des commentaires? Alors complète ce formulaire.

Vous voulez travailler dans la chimie et les sciences de la vie?