artikel 14

Il y a des bactéries au fond de la mer. Ces bactéries forment des câbles chargés électriquement. Des chercheurs flamands et néerlandais ont étudié la quantité d'énergie contenue dans ces câbles et il y en a beaucoup !

20 m² suffisent pour recharger quotidiennement ton iPad. Bien sûr, ce n'est pas si utile si tu dois d'abord nager jusqu'au fond de la mer. C'est pourquoi les scientifiques cherchent à savoir s'ils peuvent utiliser ces bactéries sur le continent. Elles pourraient potentiellement être une alternative durable pour nous fournir de l'électricité.

Lire aussi…

artikel
Une nouvelle avancée scientifique permettant de rajeunir biologiquement ?

Tout le monde vieillit, la nature est ainsi faite. Tu es né bébé et moureras surement avec des cheveux gris et des rides. Mais les scientifiques ont peut-être trouvé un moyen de contrer ce processus! Ils ont découvert que lorsqu'ils placent des personnes dans une chambre à oxygène sous pression, leurs cellules rajeunissent.

Comment ça marche?

artikel
Une nouvelle alternative aux pesticides!

L'Université de l'Idaho a inventé un conservateur biologique pour les cultures. Fabriqué à partir de moutarde, il est inoffensif pour la nature tout en protégeant les cultures. Il est principalement spécialisé dans l'inhibition de la germination des pommes de terre. Le produit ci-dessus est interdit depuis le 8 octobre 2020. Cette invention est donc un cadeau du ciel.

Pourquoi l'hydrogène n'est-il plus utilisé pour voler?

L'hydrogène était utilisé comme carburant dans les dirigeables. Un zeppelin était une sorte de dirigeable basé sur le principe d'un ballon à air chaud. Parce que l'hydrogène est beaucoup plus léger que l'oxygène, c'était donc la substance idéale pour amener les moyens de transport dans l'air. De plus, il était également beaucoup plus facile à obtenir que l'hélium.

meme 12
artikel
La colle est la solution pour suivre les ours polaires

Les scientifiques recherchent un moyen de mieux suivre les ours polaires depuis des années. Ceci est nécessaire pour étudier comment ces animaux vivent et quel impact le climat a sur eux. Le problème est que ces ours survivent dans des climats très difficiles. Ils escaladent des icebergs et nagent parfois profondément sous l'eau. Cela rend très difficile de leur attacher le tracker et, surtout, de s'assurer qu'il ne tombe pas immédiatement.