element

Le potassium est un métal alcalin blanc argenté qui n'a été découvert qu'en 1807. En raison de la forte réactivité du potassium, il ne se présente dans la nature que sous forme de sels. La croûte terrestre est constituée de 2,4% de potassium sous forme minérale. Presque tous les sels de potassium sont facilement solubles dans l'eau. L'injection d'une concentration élevée de chlorure de potassium est utilisée dans les exécutions.

Lire aussi…

artikel
Les vaches péteront beaucoup moins désormais grâce aux algues!

Les vaches pètent beaucoup et c‘est mauvais pour notre environnement parce que tout ce gaz méthane qui est libéré est un supplément de gaz à effet de serre dans notre atmosphère.

Les scientifiques ont donc cherché une solution à cela. Pendant cinq mois, ils ont ajouté de petites quantités d'algues à l'alimentation donnée à 21 vaches d’élevage. Ils ont ensuite examiné si cela avait un effet sur les émissions des vaches.

Les résultats se sont avérés spectaculaires!

artikel 14
Les bactéries du fond marin forment des câbles électriques

Il y a des bactéries au fond de la mer. Ces bactéries forment des câbles chargés électriquement. Des chercheurs flamands et néerlandais ont étudié la quantité d'énergie contenue dans ces câbles et il y en a beaucoup !

element
Argon

L'argon est un gaz rare incolore. L'atmosphère terrestre est constituée de 0,94% d'argon. Sur la planète Mars, cette concentration est plus élevée, à savoir 1,6%. L'argon est produit sous forme de gaz industriel. Son utilisation la plus connue est comme charge dans les lampes à incandescence, car l'argon empêche le filament de brûler, même à des températures élevées.

element
Néon

Le néon est très inerte, c'est probablement le moins réactif de tous les éléments. Il y a peu d'utilisations pour le néon. Il est bien connu comme le gaz avec lequel tu peux faire de la lumière rouge chaude dans les lampes à décharge. Le néon se produit dans l'atmosphère terrestre et est le cinquième élément le plus abondant de l'univers.

artikel
Un nouveau logiciel de réalité virtuelle permet aux scientifiques de marcher à l'intérieur des cellules

Nous connaissons principalement la réalité virtuelle comme une façon amusante de jouer à des jeux. Mais elle peut être utilisée à de nombreuses autres fins. Par exemple, des scientifiques de l'Université de Cambridge ont développé un logiciel qui produit des images à très haute résolution à partir d'une microscopie. Cela permet aux scientifiques de visualiser encore plus facilement les prothèses microscopiques. Un peu comme un jeu vidéo, mais qui peut sauver des vies !