artikel

L'astate est si rare qu'on ne sait pas à quoi il ressemble, et des quantités suffisamment importantes pour être vues à l'œil nu s'évaporeraient immédiatement en raison de la radioactivité intense.

L'astate est rarement présent sur terre par nature, la quantité totale dans la croûte terrestre est inférieure à 30 grammes. L'astate se forme brièvement comme produit de désintégration dans les minerais d'uranium et de thorium dans certaines chaînes de désintégration. Cependant, ces isotopes se désintègrent eux-mêmes en d'autres éléments en quelques secondes.

Aucune application industrielle régulière n'est connue pour l'astate. L'isotope astate-211 peut en principe être utilisé pour le traitement radiothérapeutique du cancer.

Lire aussi…

Meme 10
artikel
Une nouvelle alternative aux pesticides!

L'Université de l'Idaho a inventé un conservateur biologique pour les cultures. Fabriqué à partir de moutarde, il est inoffensif pour la nature tout en protégeant les cultures. Il est principalement spécialisé dans l'inhibition de la germination des pommes de terre. Le produit ci-dessus est interdit depuis le 8 octobre 2020. Cette invention est donc un cadeau du ciel.

stamcel
Les scientifiques créent une nouvelle forme de vie

Petits groupes de cellules qui peuvent se déplacer, travailler ensemble et se réparer si elles sont endommagées. Ils sont appelés xénobots. Une nouvelle forme de vie, conçue par un ordinateur et construite à partir de cellules de grenouille.

artikel
Une nouvelle avancée scientifique permettant de rajeunir biologiquement ?

Tout le monde vieillit, la nature est ainsi faite. Tu es né bébé et moureras surement avec des cheveux gris et des rides. Mais les scientifiques ont peut-être trouvé un moyen de contrer ce processus! Ils ont découvert que lorsqu'ils placent des personnes dans une chambre à oxygène sous pression, leurs cellules rajeunissent.

Comment ça marche?

artikel 14
Les bactéries du fond marin forment des câbles électriques

Il y a des bactéries au fond de la mer. Ces bactéries forment des câbles chargés électriquement. Des chercheurs flamands et néerlandais ont étudié la quantité d'énergie contenue dans ces câbles et il y en a beaucoup !