« L’ingénieur(e) en environnement prodigue des conseils sur la gestion de l'environnement. »

L’ingénieur(e) en environnement prodigue des conseils sur la gestion de l'environnement. La direction et certaines divisions comme la production, la maintenance, la logistique... font appel à l’ingénieur(e) en environnement.

Tu assures le suivi des taux d’émission et prends des mesures en cas de valeurs anormales. Tu proposes des projets d'amélioration et tu es responsable des appareils de mesure et de détection. Tu joues donc un rôle de motivateur auprès de vos collègues.

Si tu fais partie d'une plus grande équipe, tu seras parfois spécialisé dans certains aspects particuliers de la gestion environnementale comme le bruit, l'eau, l'air ou le sol.

Tu es également impliqué dans la communication avec des publics externes. Outre les autorités chargées de la réglementation et de leur contrôle (par ex. l'inspection de l'environnement), tu es parfois en contact avec les riverains et même les groupes d'action environnementaux.

Tu travailles dans un bureau de l’entreprise mais tu circules aussi dans l’usine tant dans les ateliers que dans les bureaux de direction. Tu es parfois chargé de représenter l’entreprise à l’extérieur au sein des groupes de travail et des comités environnementaux.

Activités

  • Suivre et appliquer la législation environnementale.
  • S'assurer que les directives environnementales soient respectées en interne.
  • Différents travaux de recherche et de « reporting ».
  • Avoir de nombreux contacts avec des experts extérieurs en gestion environnementale et jouer parfois un rôle de coordination.
  • Suivre de près les performances environnementales de ton entreprise.
Ingénieur(e) en environnement

Quelle(s) étude(s) pour y arriver ?

  • Bioingénieur(e) en sciences et technologies de l'environnement
  • Conseiller(-ère) en environnement
  • Ecologie Sociale

Qualités

  • Rigueur 
  • Sens de l'analyse stratégique et de la synthèse
  • Travail en équipe 
  • Curiosité 
  • Aptitudes rédactionnelles